Menu
Menu

Variantes

Variantes, différentes utilisations de feelings

1. Jouer à 2 :

Vous connaissez-vous réellement ? La règle reste la même. En 8 tours de jeu, vous allez essayer de marquer un maximum de points ensemble (max possible 24 points). Cette utilisation permet une réelle découverte de l’autre.

2. Matériels :

Les cartes feelings peuvent être utilisé comme joker quand un enfant est dans l’impossibilité de faire un choix émotionnel.
Ne pas utiliser tout le matériel : par exemple pour utilisation en maison de retraite, les personnes âgées ne doivent pas deviner l’émotion de l’autre mais juste choisir leur émotion, l’expliquer. C’est alors l’occasion d’échanges constructifs en lien avec de nombreux souvenirs. Idem pour les publics très jeunes ou ceux en difficultés cognitives.

3. Créations de cartes situations :

Créer des cartes situations à partir d'un thème (vivre ensemble, harcèlement, la famille, les loisirs…) → brainstorming
Créer des cartes situations à partir d'une émotion (« créez des situations qui vous ont amenées à ressentir de la colère… »), à partir de 2 émotions (« créez une situation qui vous a amenée à ressentir de la peur et de la fierté… »).
Mixer la création d’une émotion et d’un thème (« créez une situation sur le vivre ensemble qui vous a rendu triste »).
Créer des cartes situations individuellement, voir anonymement ou en petits groupe avec un rapporteur de création.

4. Créations de cartes émotions :

Travail d'illustration d'une image du jeu : comment auriez-vous représenter la joie (dessin, peinture, collage…)

5. Mise en scène :

Après avoir choisi une carte « émotion », jouer ou mimer cette dernière (seulement avec le faciès, avec tout le corps avec ou sans mots). Les autres doivent essayer de deviner l’émotion.
Jouer des scènes pour s'approprier les émotions, changer de rôle pour percevoir les différentes émotions et positionnement. Pour cela, tirez au hasard une émotion et une carte situation, le joueur doit développer son argumentaire en lien avec ses 2 consignes.

6. Introduction de jeu :

Chaque participant tire une carte émotion, il va raconter un souvenir relativement ancien (plus de 5 ans ou plus de 10 ans selon les publics) en rapport avec cette émotion. Quand un des participants raconte un souvenir, les autres participants doivent découvrir l'émotion que ce souvenir leur évoque. Celui qui découvre l'émotion « gagne » la carte.